samedi 11 septembre 2010

yemeni boy of wadi dhabab market


Pour faire transition du Paris Indien vers le Yémen,  je vous présente une rencontre d'un jeune garçon yéménite faite sur le marché de Wadi Dhabab, une oasis  à l'ambiance colorée, entre l'Inde et l'Afrique. 
Après une petite marche sur un chemin boueux, nous découvrons milles senteurs et couleurs dans cette clairière verdoyante peuplée d'épices, de chapeaux de pailles, de foulards colorés, d'ânes, de marchands, de chèvres, de camélidés, de légumes et de gâteaux ...



Le paysage et l'ambiance étant très différents de ce que nous avions vu auparavant au Yémen, nous fûmes très surpris et déambulons avec timidité parmis les marchands, cailloux et animaux. Nous osons à peine sortir nos carnets, et face à la pudeur des gens et l'intimité qui se dégage de ce lieu authentique... d'autant plus qu'une de mes tentatives fût pas très bien perçu, si j'en juge mon carnet qui a volé en l'air (les risques du métier lol) .
 Je comprends alors que les femmes ici ne sont pas moins farouches qu'à Sanaa, en dépit de leur visage découvert. Les enfants yéménites quant à eux, restent fidèles à leur curiosité et bonté, en réclamant la pause photo d'un regard malicieux additionné d'un coup de tête, ou d'un petit "soura" scandé entre deux rires.

  J'ai préféré alors prendre quelques photos furtivement,  ce qui demande moins de temps aux timides modèles, et leur donne moins l'impression d'être finement observé sous mon oeil curieux d'artiste.

Voici  donc l'oeuvre en cours de réalisation, inspirée d'une de ces rencontres...
Technique: Pierre noire & acrylique + impressions de bois indien (chiné au souk de Sanaa) & nescafé sur papier calque ancien (chiné aux puces de shoreditch à Londres! lol)

Je pense faire d'autres version de ce petit garçon... afin de mieux capter son regard intense... affaire à suivre

Aurelie Globecroqueuse

Créez votre badge

2 commentaires:

Blogger stephanie a dit...

Super, j'adore. Les tampons en bois rendent super bien, j'aurais pas cru. C'est quoi, ce papier calque ancien, tu m'avais pas montré ! Ca a l'air top. Ca gondole pas avec la peinture?

30 septembre 2010 à 23:14  
Blogger Aurélie a dit...

Oui il est sympa ce tampon, je regrette de ne pas en avoir acheté d'autres, notament ceux en arabe.
Le papier calque provient de chineries à Londres, que j'ai retrouvé dans ma malle à papiers en farfouillant.
Je savais en les achetant (il ya 5ans, que ça me servirait un jour, sans vraiment savoir pour quoi... lol C'est chose faite ! lol)

Non ça gondole pas (trop). J'ai utilisé l'acrylique de manière pas trop diluée. Je vais tenter aussi des monotypes dessus... :)

1 octobre 2010 à 15:53  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil